Communication descendante sur le Plateau de Saclay

La loi est votée. Il n’y aura pas de consultation publique sur le projet du Plateau de Saclay. Les grues sont déjà en place. La « communication descendante » fait la promotion de ce projet tout ficelé. Avec un peu de « vert » et de « paysager » pour éviter les questions trop dérangeantes des habitants du secteur.

Le projet de « campus » a été présenté lors d’une réunion publique, qui s’est déroulée le 10 juin à Jouy en Josas, avec Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Voici le compte-rendu de cette réunion dans un journal local des Yvelines (cliquer sur l’image pour agrandir).

Toutes Les Nouvelles réunion du 10 juin

Toutes Les Nouvelles réunion du 10 juin

Voici des annonces et des commentaires sur cette réunion (je n’y ai pas assisté et n’ai rencontré directement aucun participant pour un compte-rendu spécifique)

OIN de Saclay : présentation des premiers schémas

Jouy en Josas – jeudi 10 juin 2010 – La plateau de Saclay

Saclay invente l’université du XXIe siècle

Mais le problème de l’écoulement des eaux n’a pas été évoqué semble-t-il. Pourtant, un peu plus tard:  Orages et Inondations

Et si les élus locaux (même ceux n’appartenant pas à la « majorité présidentielle »), ainsi que les associations, qui connaissent bien le secteur, étaient enfin écoutés par les « décideurs » !

A propos d’associations, les Amis de la Vallée de la Bièvre ont une analyse intéressante des négociations entre l’UMP et le PS, ou l’Etat et la Région: « Vote de la loi Grand Paris par le Parlement »

Enfin, après un feuilleton politicomédiatique, un compromis a été trouvé entre JP Huchon, C. Blanc et B Delanoë. Le PS n’a pas attaqué la loi du Grand Paris au Conseil Constitutionnel, où elle aurait été en difficulté selon les spécialistes. En parallèle, le schéma directeur d’Île de- France (SDRIF), voté depuis septembre 2008 par la Région mais bloqué depuis par l’État, sera enfin approuvé avant d’entrer à nouveau en révision pour mise en accord avec la loi Grand Paris (mais cela prendra au moins deux ans).

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Enseignement Supérieur, Transports. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.