La Barbe à Saclay

L’absence remarquable de femmes dans le Conseil d’Administration du Plateau de Saclay a déjà été signalée ici: Le « PDG du plateau de Saclay » et son Conseil d’Administration ».

Ce fait  n’a pas  échappé au groupe « La Barbe », qui se manifeste de manière humoristique quand les femmes sont trop visiblement écartées d’instances de décision ou de réflexion.

Et elles sont intervenues lors du dernier Conseil d’Administration de l’EPPS. Elles en rendent compte ici:

Paris Saclay : le sexisme par decret !

la Barbe tenait à rendre un vibrant hommage à l’exemplarité du Conseil d’Administration de l’Etablissement public Paris Saclay, voué à devenir le plus grand établissement d’enseignement et de recherche de France : réunis autour de cette table, 21 membres, 21 hommes.

Le réaménagement récent du paysage universitaire français par la LRU s’inspire du modèle américain ; on eut pu craindre que ne soient également reproduits les égarements qui ont conduit Harvard et le MIT à désigner des femmes à leur tête. Heureusement, il n’en est rien : nous sommes dans le bien nommé pays des droits de l’Homme, et le Conseil d’administration de Paris Saclay fait honneur à l’intelligence des élites, et aux valeurs de notre patrie : liberté, égalité et fraternité masculine.

Bravo les filles

Bravo les filles !

Certains messieurs vont prétendre qu’ils n’y avait pas de femmes compétentes: mais pourquoi donc la candidature de Maud Olivier, Maire des Ulis, a-t-elle été écartée ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans EPPS. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Barbe à Saclay

  1. Mamouchka dit :

    Vous devriez savoir, grâce à Voltaire, « comment vient l’esprit aux femmes » !…
    Les conseils d’administration reflète la représentation politique des femmes dans les instances politiques … « De toute bonne fois », qui plus est.

    Mamouchka.

Les commentaires sont fermés.